Modèle de lettre de démission avec dispense ou réduction de préavis

Relecture le - © Lettres-Gratuites.com

Quelle est la durée du préavis du salarié démissionnaire ?

Quand un salarié choisit de mettre fin à son contrat de travail unilatéralement en démissionnant en vertu de l'Article L1231-1 du Code du travail, il est normalement tenu de respecter une période de préavis dont la durée est fixée par son contrat de travail, sa convention collective ou à défaut par les usages de la profession (Article L1237-1 du Code du travail). Le plus souvent, le préavis est d'un mois pour les ouvriers et les employés, de deux mois pour les professions intermédiaires et de trois mois pour les cadres et les managers.

Toutefois le salarié et l'employeur peuvent librement convenir d'un commun accord d'une dispense totale ou partielle du préavis.

Si la dispense est à l'initiative de l'employeur, ce dernier sera tenu de verser une indemnité compensatrice à son salarié correspondant au salaire qu'il aurait normalement perçu jusqu'à la fin de son contrat. Si c'est le salarié qui en fait la demande, alors il n'aura pas droit à cette indemnité.

Le législateur a également prévu des situations où la dispense de préavis est d'office, c'est le cas d'une grossesse médicalement constatée, de l'inaptitude du salarié suite à un accident de travail ou une maladie professionnelle ou de la faute grave de l'employeur empêchant les relations de travail de continuer. Un salarié démissionnaire qui respecte le délai de prévenance est aussi dispensé de préavis lors d'un congé pour création - reprise d'entreprise (3 mois), d'un congé parental d'éducation, de maternité ou d'adoption (15 jours).

Comment demander une dispense de préavis de démission ?

Sauf pour les cas particuliers mentionnés ci-dessus où la dispense est de plein droit, lorsqu'un salarié souhaite obtenir une dispense ou la réduction de son préavis de démission, il doit en faire expressément la demande auprès de son employeur. Le mieux étant de le faire par écrit avec une lettre recommandée avec A/R.

Dans ce but, nous vous proposons donc ces modèles gratuits de lettre de démission avec une demande de dispense ou de réduction du préavis. Vous y indiquerez votre intention de démissionner de façon non équivoque comme pour une démission classique et expliquerez votre situation personnelle et formulerez avec tact votre requête, car rien n'oblige l'employeur d'accepter votre demande.

Lettres similaires : Exemple de lettre de démission pour raison personnelle, Pour suivre une formation, Pour des raisons professionnelles.

Vous avez trouvé cet article utile ? Partagez-le avec vos amis !

Exemple de courrier pour démissionner de son poste avec une réduction du préavis

Démission avec demande de dispense totale du préavis

Objet : Lettre de démission. LRAR

Madame la Directrice,

Je vous informe que j'ai pris la décision de démissionner de mes fonctions de [métier], emploi que j'occupe dans votre entreprise depuis le [date].

Bien que la convention collective [ou mon contrat de travail] prévoit une période de préavis de [nombre] mois, je vous demande de bien vouloir m'autoriser à ne pas l'effectuer, afin que je puisse quitter l'entreprise le [date] au plus tard.

Je me suis déjà organisé avec mes collègues pour les dossiers en cours et réalisé toutes les transmissions nécessaires afin qu'il n'y ait aucune perturbation dans le service.

Si vous acceptez ma demande de dispense de préavis, je pourrais ainsi m'affairer plus vite à mes nouveaux projets et je vous en serais reconnaissant.

Restant à votre disposition pour en discuter, je vous prie de croire, Madame la Directrice, à l'assurance de ma considération, distinguée.

Démission avec demande de préavis réduit

Monsieur le Directeur,

Salarié(e) de votre entreprise depuis le [date] en qualité de [métier], je vous informe par la présente de ma volonté de mettre fin à mon contrat de travail à durée indéterminée.

En effet, je viens d'apprendre la mutation professionnelle de mon conjoint / mon épouse à l'étranger et j'ai décider le / la suivre en [pays].

Comme le prévoit mon contrat de travail, je suis tenu de respecter un délai de préavis de deux mois. Toutefois, je souhaiterais pouvoir quitter l'entreprise au plus tard le [date] afin de préparer au mieux mon déménagement et la nouvelle vie qui m'attend.

En n'effectuant qu'un préavis d'un mois, j'aurais le temps nécessaire de terminer tous mes dossiers en cours et vous d'organiser mon remplacement dans de bonnes conditions.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de recevoir, Monsieur le Directeur, mes sincères salutations.

Nous vous recommandons aussi :

Dispense de préavis par l'employeur (accord ou refus)

Lettre de démission pendant un congé parental

Lettre de démission après un congé sabbatique

Lettre de démission pendant un congé maternité

Lettre de démission pendant un arrêt maladie

Lettre de démission pour raison de santé

Lettre pour contester la durée du préavis de démission

Lettre de démission sans préavis pour cause de grossesse

Lettre de démission pour raison personnelle