Modèle de lettre pour donner son accord au conjoint de garder le nom marital

Relecture le - © Lettres-Gratuites.com

Le nom d'usage

En se mariant, les époux, quel que soit leur sexe, ont la possibilité de choisir de porter le nom de famille de leur conjoint en tant que nom d'usage (Article 225-1 du Code civil). Il peut être porté seul ou accolé à son nom de famille par un tiret. Cette possibilité n'est pas autorisée aux partenaires d'un Pacs et aux concubins notoires.

Ainsi, le nom d'usage marital pourra figurer sur tous les documents administratifs officiels et sur les pièces d'identité (en dessous du nom de naissance). Il suffira d'en informer les organismes et de le justifier avec un acte de mariage.

Mais ce droit n'est plus valable lorsque le couple divorce comme le précise l'Article 264 du Code civil : A la suite du divorce, chacun des époux perd l'usage du nom de son conjoint. Cependant, l'époux qui a bénéficié du nom de famille de son conjoint peut demander à le conserver s'il justifie d'un intérêt particulier pour lui ou ses enfants (le plus souvent pour des raisons professionnelles).

Comment autoriser son conjoint à garder son nom marital ?

Pour conserver son nom d'époux ou d'épouse, le conjoint qui le souhaite doit en faire la demande pendant la procédure du divorce (après ce ne sera plus possible). S'il s'agit d'un divorce par consentement mutuel, le plus simple est de l'inscrire dans la convention du divorce ou alors par une lettre adressée au juge.

A défaut d'un accord à l'amiable, le conjoint pourra obtenir l'autorisation par la voie judiciaire (uniquement pour l'un des 3 divorces contentieux). Dans tous les cas l'autorisation peut être limitée dans le temps ou valable uniquement pour une utilisation professionnelle. Elle deviendra caduque en cas de remariage de la personne concernée et toute utilisation abusive pourra entrainer le versement de dommages et intérêts.

Ci-dessous, nous proposons un modèle de lettre pour autoriser son ex-conjoint à conserver son nom d'usage après le jugement du divorce. Vous enverrez votre courrier au JAF en recommandé de préférence. Note : lorsque l'ex-conjoint a donné son accord, il ne peut plus y revenir, sauf en cas d'utilisation abusive (et après décision de justice).

Courriers similaires : Demander au juge l'autorisation de garder son nom marital, modèle de lettre pour annuler ou modifier une procédure de mariage, Demander la copie exécutoire d'un divorce, Demander l'annulation d'un divorce, Informer l'Adminisration de l'abandon de son nom marital.

Partager cette page :

Courrier pour autoriser son épouse à conserver son nom de mariage (divorce)

Objet : Utilisation de mon nom marital

Monsieur le Juge,

Actuellement en instance de divorce d'avec Madame [Nom, Prénom], je vous informe par la présente que j'autorise mon épouse à conserver mon nom lorsque le jugement du divorce aura été prononcé.

En effet, son activité professionnelle étant fortement liée à son marital, il me paraît être indispensable qu'elle puisse le conserver aussi longtemps que nécessaire.

Je sollicite votre bienveillance afin que vous le mentionniez dans l'acte de jugement de notre divorce.

En vous remerciant, je vous prie d'agréer, Monsieur le Juge, l'assurance de ma très haute considération.

Nous vous recommandons aussi :

Demander à garder son nom marital après un divorce

Révoquer une donation au dernier vivant

Signaler son changement de nom après un divorce

Renoncer ou revendiquer la qualité d'associé du conjoint

Lettre de rupture avec demande de divorce

Demander un congé pour le décès d'un membre de sa famille

Signaler son changement de nom après son mariage

Attester de l'abandon du domicile conjugal par le conjoint

Discours pour un anniversaire de mariage