Modèle de lettre pour demander une indemnisation liée aux conditions climatiques

Relecture le - © Lettres-Gratuites.com

Létat de catastrophe naturelle

Pour prétendre à une indemnisation de son assureur lors d'une catastrophe naturelle, il faut bien évidemment bénéficier de cette garantie dans son contrat d'assurance habitation, mais surtout, qu'un arrêté interministériel ait décrété l'état de catastrophe naturelle qui précisera les zones, la période et les types de dommages concernés (voir Service-Public.fr).

La garantie contre les catastrophes naturelles n'est pas obligatoire, elle n'est donc pas présente dans les contrats de base. En revanche, les contrats d'assurances multirisques habitation comportent obligatoirement cette garantie.

Toutefois, l'assureur peut refuser de prendre en charge le sinistre si la construction a eu lieu dans une zone inconstructible figurant sur le plan de prévention des risques naturels (PPR) ou en cas de violation des règles administratives en vigueur.

Peuvent être déclarés comme catastrophe naturelle : les inondations, les coulées de boue et glissements de terrain, les tremblements de terre, les tempêtes, les avalanches, la sécheresse ou encore l'action mécanique des vagues. L'indemnisation aura lieu au plus dans les 3 mois qui suivront la date de remise de l'état estimatif des biens endommagés ou de celle de l'arrêté ministériel si elle est postérieure.

Textes et Lois : Article L125-1 et suivants du Code des assurances, Article A125-1 et suivants du Code des assurances.

Comment déclarer un sinistre en lien avec une catastrophe naturelle ?

Si les conditions sont réunies, l'assuré dispose alors d'un délai de 10 jours après la parution de l'arrêté interministériel au Journal Officiel pour déclarer à l'assurance son sinistre pour catastrophe naturelle. Pour vous aider dans cette démarche, adaptez notre modèle de lettre ci-dessous, sans oubliez d'y joindre tous les justificatifs nécessaires et de l'envoyer en recommandé avec A/R.

Sinistres similaires : Risques d'incendie, Dégât des eaux, Vandalisme.

Partager cette page :

Exemple de courrier pour déclarer un sinistre sécheresse, inondation, tempête...

Objet : Déclaration de sinistre pour catastrophe naturelle - LRAR

Madame, Monsieur,

Domicilié [adresse], j'ai été victime le [date] d'une coulée de boue / de la tempête Nom / d'un glissement de terrain / d'un tremblement de terre reconnu(e) comme catastrophe naturelle par l'arrêté ministériel [numéro] paru au Journal Officiel le [date].

Comme vous le constaterez sur les photos ci-jointes, j'ai notamment subi les dégâts suivants sur mon patrimoine privé :

[Expliquer en détail tous les dégâts pouvant donner lieu à une indemnisation].

Ayant souscrit un contrat d'assurance multirisques habitation (numéro) auprès de votre organisme, je vous saurais gré de bien vouloir faire intervenir votre expert afin qu'il constate les éléments cités ci-dessus dans le but d'être rapidement indemnisé.

Pour cela vous trouverez aussi en pièce jointe l'état estimatif des biens endommagés et des pertes subies afin que vous puissiez procéder au versement d'une provision au plus tard dans les deux mois qui suivent la réception de ce courrier.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à mes salutations distinguées.

Nous vous recommandons aussi :

Déclarer un incendie à l'assurance habitation (sinistre)

Déclarer un dégât des eaux à l'assurance habitation (sinistre)

Contester un refus d'indemnisation (déclaration tardive)

Déclarer un cambriolage à l'assurance habitation (sinistre)

Déclarer le vol de son véhicule à l'assurance auto ou moto

Relancer l'assurance pour une demande d'indemnisation

Faire jouer l'assurance annulation de voyage

Déclarer un sinistre à l'assurance dommages ouvrage

Déclarer un sinistre à l'assurance mobile (téléphone, tablette)