Modèle de lettre pour annuler une plainte déposée et abandonner les poursuites

Un document de Lettres-Gratuites.com - Exemple type gratuit © modèle protégé

La plainte auprès du Procureur

Quand une personne physique ou morale estime qu'elle a été victime d'une infraction, elle est en droit de déposer une plainte auprès des autorités compétentes afin d'obtenir la condamnation de l'auteur des faits et une indemnisation à hauteur du préjudice subi s'il elle se constitue partie civile (Article 1 et suivants du Code de procédure pénale).

C'est le Procureur de la République qui décidera du traitement à donner à la plainte. Selon les éléments qu'il a en sa possession et les textes de loi, il pourra ordonner son classement sans suite (en raison du délai de prescription, si elle n'est pas suffisamment caractérisée ...), une citation directe à comparaitre de l'auteur des faits (pour les affaires simples avec une culpabilité évidente), mais aussi prononcer l'ouverture d'une information judiciaire auprès d'un juge d'instruction ou opter pour des mesures alternatives au jugement.

Peut-on retirer sa plainte ?

A tout moment de la procédure et jusqu'au jugement, il est possible pour le plaignant de retirer sa plainte, mais seul le procureur de République pourra décider d'abandonner les poursuites, sauf lorsqu'il y est obligé par la loi (Article 6 du Code de Procédure pénale).

Ainsi, même si la personne qui a demandé les poursuites retire sa plainte, le procureur pourra choisir de continuer l'enquête contre l'auteur des faits, sauf s'il y a eu un accord grâce à un mode alternatif de règlements des conflits (composition pénale, médiation), si l'action publique est éteinte (prescription, décès, etc) ou si la plainte concernait une atteinte à la privée, des injures ou des propos diffamatoires.

Comment retirer sa plainte ?

Pour retirer sa plainte, le plaignant peut se rendre dans un commissariat de police ou une gendarmerie ou bien écrire directement au Procureur de la République en précisant les références de la plainte initiale et les motifs du retrait de la plainte.

Dans un but informatif et pédagogique, nous avons mis en ligne ces modèles de lettre pour retirer une plainte que vous adapterez à votre situation et enverrez en recommandé avec A/R au tribunal judiciaire concerné. En cas de doutes sur vos droits et la procédure à suivre, demandez conseil à un avocat ou à une association d'aide aux victimes des infractions civiles.

Courriers similaires : Annuler une audience au tribunal en raison de l'exécution du litige par la partie adverse, Faire reporter l'audience prévue au tribunal, Saisir le tribunal judiciaire pour une affaire civile, Demander l'intervention du conciliateur de justice, Porter plainte pour abandon du foyer familial.

Ces courriers peuvent aussi vous être utiles :

Exemple de courrier de désistement pour se rétracter après un dépôt de plainte

Objet : Retrait de la plainte [références] - LRAR

Retirer sa plainte après un règlement amiable du litige

Monsieur le Procureur de la République,

En date du [date], j'ai porté plainte auprès de vos services contre [Titre, Nom, Société, adresse ...] au motif que ce dernier à [motifs de la plainte] pour des infractions commises le [date].

Toutefois, je vous informe par la présente que je souhaite revenir sur ma déposition. En effet, bien que la situation semblait bloquée dans un premier temps, la partie adverse a finalement consenti à un accord hors du cadre du tribunal, mais qui me satisfait pleinement.

A ce titre, je vous saurais gré de bien vouloir retirer la plainte susmentionnée et d'abandonner les poursuites à l'endroit de [Titre, nom, société ...].

Vous trouverez ci-joint une copie de la convention d'indemnisation convenue sous seing privé mettant fin ainsi à l'objet de ma plainte.

Restant à votre disposition pour toute demande d'information complémentaire, je vous prie d'agréer, Monsieur le Procureur de la République, à mes salutations les plus respectueuses.

Retirer sa plainte après avoir changé d'avis

Monsieur le Procureur de la République,

Par lettre recommandée du [date], je vous ai informé de ma volonté de porter plainte contre [Titre, Nom, Prénom] en raison de [préciser].

Toutefois, avec le recul, j'estime que cette procédure est disproportionnée par rapport à la situation et au trouble réellement engendré. J'ai avant tout agi sur le coup de la déception (ou de la colère).

C'est pourquoi, c'est libre de toute pression et agissant de mon plein gré que je vous demande de bien vouloir annuler la plainte que j'ai déposée et d'abandonner les éventuelles poursuites que vous auriez diligentées à l'encontre de [Titre Nom].

Je suis sincèrement désolé pour la gêne occasionnée et vous prie de croire, Monsieur le Procureur de la République, à mon entière considération.

Nous vous recommandons aussi ces exemples gratuits :

  1. Exemple de lettre pour devenir partie civile d'un procès
  2. Lettre de mise en demeure de cesser un harcèlement
  3. Porter plainte auprès du Procureur de la République
  4. Signaler un enfant victime de maltraitances
  5. Lettre pour faire valoir son droit de réponse
  6. Lettre pour porter plainte contre l'Etat
  7. Modèle de CV Intérim à télécharger
A propos de l'auteur
Gael THIRION Auteur de l'article

Passionné d'Internet et après une expérience dans les ressources humaines, Gaël THIRION a créé en 2006 le site Lettres-Gratuites.com. Il propose en collaboration avec des écrivains publics et différents professionnels des modèles de lettres, des CV, des discours types et des documents prêts à l'emploi, mais aussi des conseils de rédaction et des informations pratiques.

Suivez-moi sur Twitter Suivez-moi sur Facebook Rejoignez mon réiseau Linkedin