Modèles de lettre pour refuser que l'enfant ou l'étudiant redouble son année

Relecture le - © Lettres-Gratuites.com

Le redoublement au primaire, au collège et au lycée

Depuis de nombreuses années, le redoublement divise les parents et le corps enseignant, mais aussi les pouvoirs publics comme on peut le constater par les différentes doctrines voulues par les ministres de l'Education nationale qui se succèdent.

Souvent pris comme une sanction scolaire par les élèves concernées et leur famille, il est avant tout une solution pédagogique pour un enfant présentant des difficultés d'apprentissage.

Mais avant d'en arriver au redoublement, les enseignants du premier degré doivent informer les représentants légaux de l'enfant en situation d'échec ou présentant des difficultés scolaires et mettre en place un dispositif d'accompagnement pédagogique (Article D321-6 du Code de l'éducation). Dans le second degré, et plus particulièrement au lycée, il doit reste exceptionnel et se fait en concertation avec la famille ou l'élève s'il est majeur (Article D331-62 du Code de l'éducation).

Interdit à l'école maternelle, le redoublement est plus souvent proposé pour certaines classes charnières comme le CP, la quatrième et la seconde générale et après un dialogue avec les parents. Au primaire, il est limité à un seul redoublement et doit faire l'objet d'un accompagnement et de mesures pédagogiques spécifiques à l'élève. Mais le redoublement peut provoquer un sentiment d'échec et de frustration à l'élève et vous pouvez choisir de contester la décision du conseil des maîtres (primaire) ou du conseil de classe (collège).

➤ Voir aussi un exemple de lettre pour contester l'orientation d'un élève

Le redoublement à l'université ou dans le supérieur (BTS, Licence, Master)

A l'université, l'étudiant qui ne valide pas ses connaissances à l'issue de sa dernière session d'examen est ajourné et redouble son année tout en conservant le bénéfice des ses UE validées. Toutefois, lorsque l'étudiant ne doit repasser qu'un petit nombre d'unités d'enseignements, il peut être admis dans l'année supérieure et repasser seulement les UE manquantes selon les modalités prévues par l'université, on parle alors d'AJAC pour "ajourné mais autorisé à composer", ce dispositif concerne essentiellement les licences.

Dans les autres établissements de l'enseignement supérieur (étudiant en BTS-BUT, Grandes Ecoles, etc), la gestion des échecs et des redoublements se fait selon le règlement propre à chaque organisme et au cas par cas. Bien que l'on considère le jury souverain dans sa notation et sa décision, il est toujours possible de faire un recours gracieux auprès du président du jury, un recours hiérarchique auprès de l'autorité de l'établissement, voire un recours judiciaire devant les tribunaux pour excès de pouvoir.

➤ Voir aussi un exemple de lettre pour contester la note obtenue à un examen

Comment contester une proposition de redoublement ?

A l'école élémentaire, les parents disposent d'un premier délai de 15 jours calendaires pour répondre à la proposition de redoublement du conseil des maîtres avant sa validation définitive. A défaut, leur accord sera réputé et la décision entérinée. Si le redoublement est tout de même prononcé, les parents auront alors un nouveau délai de 15 jours pour formuler un recours par l'intermédiaire du directeur d'école devant la commission départementale d'appel. En cas de litige persistant, il faudra saisir le médiateur de l'Éducation nationale.

Dans le secondaire, les parents ne disposent que de 3 jours pour saisir la commission départementale d'appel où ils seront convoqués par l'inspecteur académique qui examinera avec neutralité le dossier scolaire de l'élève. Un recours devant le tribunal administratif est possible, mais qui ne se prononcera que sur la forme de la procédure.

Dans le supérieur, l'étudiant qui estime qu'il a les capacités de passer en deuxième ou troisième année contre l'avis du jury ou du conseil d'établissement peut choisir de contester son redoublement à l'amiable. Certains motifs seront mieux acceptés comme une maladie, un accident, un évènement familial, un projet professionnel solide, etc.

Ci-dessous, nous vous proposons gratuitement un modèle de lettre des parents pour refuser le redoublement d'un enfant à l'école primaire, au collège ou au lycée. Vous y indiquerez avec objectivité toutes les mesures que vous comptez prendre afin de pallier à ses lacunes ou à ses difficultés d'apprentissage. Nous avons mis également en ligne un exemple de courrier pour un étudiant qui souhaite passer en deuxième année de BTS malgré un ajournement en expliquant les mesures qu'il compte prendre afin de rattraper son retard pour convaincre la commission de revenir sur sa décision.

Vous avez trouvé cet article utile ? Partagez-le avec vos amis !

Exemples pour s'opposer à la décision du conseil d'établissement ou du jury

Refuser que l'enfant redouble une classe (parent d'élève)

Objet : Redoublement de [Prénom]. LRAR

Madame la Proviseure / Madame la Directrice,

Le conseil des maîtres / conseil classe de votre établissement, réuni le [date] s'est prononcé en faveur du redoublement de notre enfant [Prénom, Nom] actuellement en classe de [niveau] pour les motifs suivants : [motifs].

Par la présente, nous vous informons que nous contestons cette décision.

En effet, dès que nous avons été informés de ses difficultés par son enseignant / professeur principal, nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour qu'il puisse combler son retard, et comme vous pouvez le constater sa moyenne est en nette hausse ces dernières semaines et qu'il a toujours su faire preuve d'un bon comportement.

C'est pourquoi, le redoublement ne nous semble plus justifié à ce jour. Par ailleurs, nous nous engageons à inscrire [Prénom] au cours de soutien l'année prochaine afin qu'il puisse continuer dans cette voie. Pouvoir restait avec ses camarades est très important pour lui.

Je sollicite donc votre bienveillance afin que vous acceptiez de réexaminer le dossier mon enfant.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame la Proviseure / Madame la Directrice, en mes salutations distinguées.

Refuser son redoublement en première année (étudiant ajourné)

Objet : Contestation de mon ajournement. LRAR

Monsieur le Chef d'établissement,

J'ai récemment pris connaissance de la décision du conseil d'établissement de me proposer un redoublement en raison de mes résultats insuffisants en [matière]. Toutefois, je souhaite la contester et demander mon passage en deuxième année de BTS [Nom].

En effet, de nature volontaire et dynamique, ce BTS est celui qui concorde parfaitement à ma personnalité et à mes motivations personnelles, c'est grâce à cette formation je pourrais évoluer et devenir [métier]. Malgré mes notes insuffisantes dans quelques matières, j'ai déjà réussi à obtenir le stage de deuxième année qui convient précisément au futur emploi que je convoite et pour lequel j'ai de l'ambition.

Le contact avec la clientèle est ce qui m'attire le plus dans cette formation et pouvoir conseiller et accompagner des clients me parait être une mission utile et très intéressante.

Par conséquent, je m'engage l'année prochaine à mettre l'accent sur des notes plus prometteuses et j'insiste sur le fait qu'une deuxième "première année" me serait fort inutile, viendrait compromettre mes motivations et serait une perte pour vous autant que pour moi.

Dans l'attente d'une réponse qui j'espère me sera favorable, je vous prie d'agréer Monsieur le Chef d'établissement, à mes salutations distinguées.

Nous vous recommandons aussi :

Contester l'orientation scolaire d'un élève

Demander le saut de classe de son enfant

Annoncer sa réussite ou son échec à un examen

Demander une dérogation scolaire

Demander à repasser un examen pour absence

Lettre de motivation Enseignant en soutien scolaire

Demander à consulter sa copie et contester sa note d'examen

Lettre de motivation Demande de bourse au Mérite

Lettre de motivation Prépa PCSI