Modèle de lettre pour porter plainte contre un avocat pour faute professionnelle

Relecture le - © Lettres-Gratuites.com

Des refus de rendez-vous, des absences aux audiences, la non restitution du dossier, un désaccord sur le montant des honoraires, etc sont autant de situations qui peuvent créer un conflit entre le client et son avocat.

Lorsque la situation ne peut plus être résolue à l'amiable, il faut demander l'intervention du Bâtonnier de l'Ordre afin qu'il statue sur le litige. En cas de manquement grave ou de faute disciplinaire, il est possible de saisir le Procureur général de la Cour d'appel.

Pour vous aider, nous avons donc mis en ligne ce modèle de lettre pour signaler une faute grave de son avocat et demander à obtenir la réparation du préjudice subi. Nous vous suggérons aussi de lire notre exemple gratuit pour demander un avocat commis d'office ou celui pour obtenir un délai de paiement des honoraires.

Partager cette page :

Courrier pour saisir le Bâtonnier et dénoncer la négligence d'un avocat

Monsieur le Président,

En date du [date], j'ai fait appel aux services de Maître [nom, cabinet ...], avocat à la Cour de [ville], afin qu'il me représente dans le litige m'opposant à [expliquer brièvement].

Toutefois, j'estime en raison d'un manque de professionnalisme de Maître [nom] que mes intérêts n'ont pas été pleinement défendus. A savoir [expliquer].

A ce titre, je pense être en droit de demander réparation pour le préjudice que j'ai subi pour son manque de diligence.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à ma considération la plus parfaite.

Nous vous recommandons aussi :

Lettre de demande d'exécution du jugement par avocat

Lettre de contestation des honoraires d'un avocat

Lettre pour refuser l'avocat commis d'office

Lettre de remerciement pour un avocat

Dessaisir son avocat et récupérer son dossier personnel

Contester son obligation de quitter la France (OQTF)

Lettre de demande d'avocat d'office

Lettre de demande de délai de paiement à un avocat

Contester une expertise médicale (contre-expertise)