Modèle de lettre ou de texte pour répondre aux excuses d'un proche

Relecture le - © Lettres-Gratuites.com

Savoir pardonner un mauvais comportement

Déçu par le comportement déplacé d'un ami lors d'une soirée ou des propos tenus après un débat qui a dégénéré en une violente dispute, vous aviez décidé de couper les ponts avec lui ou avec elle pour vous préserver de cette relation qui vous a semblait toxique sur le moment.

Sans aller jusqu’à rompre votre amitié, vous pouvez tout simplement avoir été blessé par l'attitude ou les mots de votre ami. D'ailleurs cette personne s'est rendu compte qu'elle avait été trop loin et souhaite reprendre contact avec vous ou vous a envoyé une lettre d'excuses ou un message pour vous demander pardon.

Reconnaitre ses torts et s'excuser n'est pas une chose facile surtout pour une personne qui a de l'orgueil, mais savoir pardonner est encore plus dur. Si vous avez envie de tourner la page et de retrouver une relation saine avec la personne, vous pouvez lui répondre et accepter ses excuses pour faire table rase du passé.

Comment accepter les excuses d'un ami ?

Mais avant d'accepter ses plus plates excuses, il faut bien repenser à ce qu'il s'est réellement passé et s'assurer de la sincérité de cet ami. Il est également important d'expliquer en quoi il vous a blessé, tout en le remerciant de sa démarche. Ainsi, votre réponse doit être constructive et ne pas reposer sur des non-dits qui pourraient empêcher de rebâtir une amitié solide sur le long terme.

C'est dans ce but que nous avons créé ces modèles de lettre pour accepter les excuses de son ami. Evidemment, il n'est pas pertinent de le recopier tel quel, mais ils constitueront une bonne base pour répondre à votre ami et lui pardonner. D'une manière générale, il est préférable de lui répondre avec tact et d'éviter des phrases telles que : "Tout est de ta faute" ou "C'est bon, on passe à autre chose", etc.

Partager cette page :

Exemple de texte pour pardonner à un ami après une brouille

Accepter des excuses après une petite dispute

Marie,

Je te suis reconnaissant de m'avoir envoyé ce petit mot d'excuse, j'apprécie sincèrement ta démarche.

Je dois reconnaitre que j'ai été très blessé par les propos que tu as tenus devant tous mes proches, même si je sais que ces mots ne sont habituellement pas les tiens et qu'ils ont très certainement dépassé ta pensée sur le coup de la colère, mais ils m'ont réellement fait beaucoup de mal.

Depuis de l'eau à couler sous les ponts comme on dit et tu m'as déjà tellement prouvé par le passé que je pouvais compter sur toi, que je ne peux pas remettre en question une amitié de si longue date et qui reste très précieuse à mes yeux.

Il ne restera de cet incident aucune rancœur, tu as su reconnaitre tes erreurs et tu en ressors grandie.

J'ai tout oublié et j'ai hâte de te revoir.

Amitiés,

Cécilia

Accepter des excuses après une violente dispute

[Prénom],

J’ai bien reçu ton message.

Cela fait des mois que nous n’avons rien échangé, nous ne nous sommes pas écrit ni parlé durant tout ce temps. Cela faisait des années que cela ne nous était pas arrivé. Je crois, en fait, que cela ne nous été jamais arrivé depuis que nous nous connaissons.

Je reçois tes excuses comme un soulagement. Je suis heureux de pouvoir lire que nous pourrions reprendre contact, que nous pourrons reprendre là où tout s’est arrêté. Je ne suis pas quelqu’un de rancunier, mais j’ai une fierté, parfois mal placée, qui m’empêchait de faire ce pas vers toi. Merci de le faire pour nous deux.

Je suis à la fois soulagé et honteux de la situation. Non pas que je m’attribue la cause de notre brouille, mais parce que je n’ai pas vu à quel point tu allais mal. Je lis dans tes mots la cause d’un moment d’égarement, et je me doute bien que rien n’a dû être facile pour toi. Je m’en veux aussi de n’avoir pas trouvé les mots pour apaiser la situation, pour t’aider avant cela encore. Peut-être n’en serions nous tout simplement pas arrivés là ?

Après plusieurs mois sans contact, je crois qu’une seule chose s’impose vraiment : allons boire un verre, discutons de tout et de rien. Rions. Oublions ce moment qui n’a rien à faire dans nos vies.

À très vite.

Nous vous recommandons aussi :

S'excuser auprès d'un voisin pour des nuisances ou un litige

S'excuser auprès d'un ami (dispute, mauvais comportement)

S'excuser après une crise de jalousie

Reprendre contact avec un ami perdu de vue ou fâché

S'excuser pour des documents professionnels en retard

S'excuser pour le devoir non fait d'un élève

Ecrire à un ami dépendant (alcool, jeux d'argent, cannabis)

S'excuser pour son absence après une invitation

Accepter ou décliner une invitation à un premier rendez-vous