Lettre d'entrée en équivalence école d'architecture

cthlmarion

Nouveau Membre
Inscrit
8 Février 2013
Messages
2
J'aime
0
Points
1
Bonjour,
Suite a un parcours un peu particulier, j'aimerais vous soumettre ma lettre de motivation (qui accompagnera mon book) pour entrer en équivalence dans une école d'architecture (j'ai deja un diplome).
Merci de me donnez votre avis vous me serez d'une grande aide pour m'aider a prendre du recul dessus!

voici la bête:

Madame, Monsieur,

Actuellement en année de césure, après avoir obtenu mon diplôme d’assistant architecte à l’EPSAA (Ecole Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques et d’Architecture) en Septembre 2012, je me permets de vous écrire ce courrier, afin d’appuyer ma demande de validation d’étude et pouvoir intégrer votre établissement en troisième année de Licence d' Architecture.



Ma formation a débuté à l’école Boulle, ou j’ai obtenu mon Bac Arts Appliqués option design et communication visuelle. Particulièrement attirée par le rapport du corps dans l'espace, j'ai ensuite choisi l’architecture. Plus précisément l’EPSAA, pour l’accent mit sur la pratique du projet et pour l'expérience du diplôme de 3ème année, particulièrement enrichissante : l’élaboration d’un projet complexe sur plusieurs mois, puis la soutenance devant un jury d’enseignants et de professionnels.

Ce parcours m'a permis d'aborder la richesse des arts appliqués: l'histoire de l'art, le design, le graphisme et la communication qui nourrissent mon apprentissage de l'architecture.



J’ai ensuite décidé, avant de poursuivre mon cursus dans une école nationale, de consacrer une année à l’enrichissement de ma formation par des expériences professionnelles et personnelles. D'octobre 2012 à mars 2013, je travaille en agence et découvre le monde concret de l’architecture. Je vis ainsi au plus près la complexité de l’élaboration d’un projet, le fonctionnement d'une agence et les différentes dimensions du métier d'architecte.



La deuxième partie de cette année est consacrée au voyage. J’effectue, d'avril à aout 2013, un tour de France à cheval, que j'organise et réalise seule, ou ce qui m’importe est le cheminement. Je vois ce périple comme une occasion de vivre la quatrième dimension de l’architecture : le temps, si difficile à appréhender pour un citadin. J'espère découvrir un autre rythme, m'approcher d'un mode de vie plus épuré. Saisir les différences topographiques, les paysages, l'architecture régionale, pour affiner ma façon de voir ‘le monde’ et non de simplement le regarder.



Cette année ayant pour but de renforcer mon envie de faire de l’architecture mon métier fait de sensibilité et de techniques; je m'offre le luxe de prendre du recul pour renforcer cette ambition. Je n’ai pas pris le chemin le plus rapide, convaincue que l’apprentissage de l’architecture se fait d’expériences et de maturité.



C’est pour ces raisons que mon choix c’est porté vers votre établissement... (je presente plusieurs écoles, j'ai écrit quelques lignes différentes pour la fin)


merci encore
Marion
 
Inscrit
6 Décembre 2012
Messages
252
J'aime
0
Points
36
Bonjour,

Votre lettre est plutôt bien construite, mais parfois un peu lourde à lire. Vous utilisez beaucoup d'adverbes, par exemple dans votre second paragraphe vous utilisez deux fois "particulièrement" et une fois "précisément". Ce serait plus agréable si vous pouviez alléger vos phrases.
Je vois ce périple comme une occasion de vivre la quatrième dimension de l’architecture : le temps, si difficile à appréhender pour un citadin.
--> sur cette phrase je suis un peu septique, je ne sais pas si vos réflexions psychologiques seront bien perçues... bien que votre projet semble effectivement très enrichissant.

Quelques fautes à corriger :
pour l’accent mit sur la pratique
--> mis
Bac et 3ème doivent être écrit sans abréviations
, ou ce qui m’importe est le cheminement


N'oubliez pas la formule de politesse à la fin.

Bon courage et bon périple,
Aurélie.

Exemple d'une lettre de candidature en école d'archi
 

Faire une recherche