Comment bien cibler sa candidature grâce à l'annonce

Une recherche d'emploi pertinente commence impérativement par un bon décryptage de l'annonce

Décrypter l'offre d'emploi est la première étape qui vous permettra d'optimiser votre démarche et vous évitera une grosse perte de temps et d'énergie. C'est un point clé pour réussir votre candidature.

Il est indispensable de bien analyser l'annonce, de repérer les mots clés, de comprendre ce qu'attend l'entreprise et en fonction d'adapter sa lettre de motivation et son CV. Les envois en masse, façon publipostage sont beaucoup moins efficaces.

En résumé : une offre bien décryptée et une candidature parfaitement ciblée selon les besoins de l'entreprise, c'est primordial pour toute recherche de travail !

Les critères éliminatoires

La sémantique

Les termes utilisés ne sont pas dus au hasard, il faut savoir lire entre les lignes.

« Impératif ou exigé » : c'est un critère éliminatoire, si vous ne remplissez pas les conditions, passez à une autre annonce. Exemple : maîtrise de l'anglais impérative et s'il est écrit lettre manuscrite exigée n'envoyez pas de courriel !

« Souhaité » : même si vous ne possédez pas entièrement le profil, vous n'êtes certes pas le favori, mais ce n'est pas rédhibitoire non plus, postulez quand même. Exemple : Connaissance dans le logiciel LG+ souhaité, BTS XXX souhaité ...

« Apprécié » : si vous possédez le critère mentionné, votre candidature à un léger plus, dans le cas contraire vous avez quand même toutes vos chances, ne fermez surtout pas la porte !

L'expérience

On entend par expérience, le nombre de mois ou d'années exercés dans les mêmes fonctions, et de la même manière que pour la sémantique, elle doit être bien analysée.

« Débutant accepté » : Il faut bien commencer sa carrière un jour, il s'agit le plus souvent du poste en bas de l'échelle, bien entouré par « un titulaire ». Ce critère ne ferme cependant pas la porte aux plus expérimentés, à condition de revoir ses prétentions salariales à la baisse !

« 1 à 2 ans » : Une première expérience est un plus indéniable (même un stage d'étude), le recrutement reste quand même ouvert aux débutants.

« 2 à 5 ans » : Un minimum d'expérience réussi dans les mêmes fonctions est indispensable pour être rapidement fonctionnel.

« Confirmé, sénior » : Le recruteur attend un expert, une personne autonome sur le poste. Débutants et trop petite expérience s'abstenir, mais un candidat ayant 3-4 ans d'expérience avec un bon bagout et un cv intéressant peut tenter sa chance.

Le recrutement du candidat

Vous devez maintenant vous poser la question : « pourquoi cette entreprise recrute ». S'agit-il d'un contrat à durée indéterminée ? D'un contrat « dit aidé » (contrat de professionnalisation, d'apprentissage ...), d'un temps partiel ?

Généralement, ces mentions sont indiquées sur l'offre, en cas de doute n'hésitez pas à téléphoner à votre agence pour l'emploi ou à l'employeur.

Le profil du candidat recherché

Les deux premières étapes sont rapides et permettent du premier coup d'oeil, d'éliminer les annonces ne vous correspondant pas. A ce stade, il va falloir étudier plus profondément le profil recherché. Il faudra vous poser les questions suivantes :

Ai-je les qualifications, la technicité et l'expérience nécessaires au poste ?

Où suis-je placé dans la hiérarchie de l'entreprise ?

Quelles sont mes responsabilités, mon autonomie ?

La rémunération est-elle en adéquation avec le marché et mes prétentions ?

Les conditions de travail, le salaire, les horaires me conviennent'-ils ?

Les pièges et les mentions interdites

Il est formellement interdit par l'employeur de faire apparaître des critères de recherche pouvant amener à une discrimination (âge, sexualité, religions, origines, opinion, situation familiale), n'ayant aucun rapport avec le poste recherché (permis B alors que pas de déplacement, possession d'un téléphone privée) ou induire en erreur le candidat : toutes les mentions doivent être vérifiables (convention collective, faux salaire, mauvais horaire).

Certaines mentions doivent bien être évoquées afin d'éviter tout malentendu : « déplacements occasionnels », « astreintes », « évolution possible ».

Le profil de l'entreprise

Il faut également savoir pour qui vous allez travailler. Renseignez-vous au maximum sur la société : consultez son site web, allez sur des forums de discussions. Vérifiez son statut juridique, sa convention collective, son volume d'activité, ses éventuelles distinctions, sa situation financière ...

Toutes ces recherches vous seront également utiles pour votre entretien d'embauche, il est toujours très apprécié par les recruteurs que vous connaissez leurs entreprises.

Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook Partager cette page sur Google + Partager cette page sur Linkedin J'aime cette page !

Nous vous recommandons aussi :

  1. Bien organiser sa recherche d'emploi
  2. Conseils de rédaction d'une lettre de motivation
  3. Le Guide Complet de la lettre de motivation
  4. Les erreurs les plus fréquentes dans une lettre de candidature
A propos de l'auteur

Passionné d'Internet et après une expérience dans les ressources humaines, Gaël THIRION a créé en 2006 le site Lettres-Gratuites.com. Il propose en collaboration avec des écrivains publics et différents professionnels des modèles de lettres, des CV, des discours types et des documents prêts à l'emploi, mais aussi des conseils de rédaction, des informations pratiques et un service gratuit de correction.